Pascal Amoyel

Pascal AMOYEL

Lundi 21 août – 17h – Palais des Congrès :

Véritable révélation dans le monde du spectacle vivant, le pianiste aux 50 doigts rencontre un succès critique et public toujours grandissant depuis sa création au Festival de la Chaise-Dieu en 2010.

Complet durant six mois au Théâtre le Ranelagh (2011 et 2014) et au Festival d’Avignon (2012 et 2015) le spectacle a été joué devant plus de 50000 spectateurs en Europe, Corée et Canada.

Ce spectacle nous invite dans la loge de Pascal Amoyel, juste avant son entrée en scène. Il déballe ses partitions, retrouve une enveloppe adressée au n°16 de la rue Ampère, où Cziffra et Amoyel se succédèrent. Alternent ensuite pièces du répertoire, piano préparé, improvisations, scie musicale, voix parlée avec ou sans musique…

L’interprète qui débute le spectacle dans son propre rôle, se glisse dans la peau de György Cziffra, replonge dans sa première rencontre avec le Maître à l’âge de 13 ans et entraîne le spectateur dans la vie incroyable de ce légendaire pianiste hongrois. Pascal Amoyel, « actuellement considéré comme l’un de ses héritiers spirituels », a compté parmi les rares élèves de Cziffra. Il lui rend ici un vibrant hommage.

« Un jour, alors que je « faisais mes gammes », la gardienne de mon immeuble vint frapper à la porte pour m’annoncer fièrement que le grand pianiste Georges Cziffra avait habité le même appartement quelques mois auparavant. « Tu vois, c’est peut-être ton destin ! » dit-elle.

Il s’occupait désormais d’une fondation à Senlis qui aidait les jeunes musiciens. Insouciant, du haut de mes 13 ans, j’allai auditionner devant le Maître et lui interpréter… quelques unes de mes improvisations ! Il en fut touché, et se prit d’affection pour moi.

Plus tard, je revins le voir pour suivre plusieurs de ses master classes en France et en Hongrie, puis il accepta de me faire travailler en privé. Je réalise aujourd’hui le grand privilège qu’il m’accorda.

Je me souviendrai toujours de ces rencontres : cet homme, qui avait connu les pires souffrances, paraissait jouer sa vie à travers la musique. Il ne parlait pas beaucoup, mais son regard était parfois bien plus évocateur que tous les mots. Un regard d’écorché vif, profondément humain. Pour lui, la musique était comme le prolongement de l’amour et de la fraternité humaine.

Cziffra fut l’un des plus grands pianistes du XXe siècle. Ses concerts faisaient délirer les foules. En 1956, son interprétation légendaire du 2e Concerto de Bartók fit se ruer des personnes par milliers dans les rues de Budapest qui scandèrent l’hymne national avant le soulèvement. Ses dons étaient tellement inconcevables qu’ils lui valurent les surnoms de « réincarnation de Franz Liszt », « interprète aux moyens paranormaux », « pianiste aux 50 doigts »… Il était à la fois adulé et jalousé.

Il me parlait parfois de son passé. La réalité dépassait la légende. Sa vie est un véritable roman qui traverse tous les tourments du XXe siècle.

Du petit prodige de 5 ans qui jouait dans les cirques pour gagner le salaire de sa famille au soldat perdu dans les affres de la guerre servant sous le drapeau nazi puis russe; de l’homme qui tenta de s’enfuir de Hongrie et condamné à soulever des blocs de pierre au pianiste de bar jouant des chansons à boire dans des cabarets sordides de Budapest. En adaptant son incroyable et bouleversante histoire, je souhaite marcher sur les pas de ce pianiste hors norme qui reste l’une des plus figures les plus nobles de l’histoire de la musique. Récits et musiques s’imbriqueront comme pour illustrer la vie et l’oeuvre qui sont indissociables. »

Mardi 22 août – 11h – Palais des congrès :

Une petite histoire de la grande musique
Ou la musique racontée à ma fille

Un spectacle de Pascal Amoyel avec Alma Amoyel (10 ans), violon
Emmanuelle Bertrand, violoncelle
Pascal Amoyel, piano
Mise en scène Christian Fromont
Lumière Philippe Séon

Alma est une petite fille espiègle et un peu capricieuse. Elle n’a pas envie de faire son violon, que ses parents musiciens s’évertuent pourtant à lui faire travailler! A quoi cela peut-il bien servir? Et pourquoi cela a t-il l’air si important à leurs yeux? C’est alors qu’une conversation improvisée s’engage entre eux, qui va les faire peu à peu entrer dans un fabuleux voyage à travers le temps: des premiers sons des hommes préhistoriques à la Musique présente aux Jeux Olympiques aux temps des Grecs, d’un petit prodige de 6 ans appelé Mozart parcourant l’Europe à la musique assistée par ordinateur, ce récit captivant lui fera à jamais changer son regard sur le monde et prendre conscience qu’à tout moment la magie peut surgir de son violon.


Pascal Amoyel petite histoire de la grande musique


Canada Goose Trillium ParkaBrugte Canada Goose JakkerCanada Goose Jakke KvinderCanada Goose SaleCanada Goose Vest Dame TilbudCanada Goose PricerunnerCanada Goose DameCanada Goose VestCanada Goose Jakke BørnCanada Goose TilbudBillige Canada Goose Jakker DanmarkCanada Goose Jakker TilbudCanada Goose Danmark OutletBillige Canada Goose Jakker Til DamerVinterjakker Mænd Canada GooseCanada Goose Jakke SverigeCanada Goose JacketCanada Goose Vest DameCanada Goose Jakke Dame BilligCanada Goose Jakker DameCanada Goose Vest Mænd